Buffalo Grill & moi

Vous connaissez ma passion pour les chaînes de restaurants et en particulier de type « américain ». Et bien aujourd’hui, je viens vous parler de Buffalo Grill, de mon histoire d’amour avec cette adresse de cowboys et d’indiens des temps modernes.

Une histoire de famille

Quand j’étais petite, la plus part de nos anniversaires se fêtaient à Buffalo Grill, restaurant américain. Famille de viandard, on avait bien vite vu que ce resto répondait à nos envies de barbaques tout en faisant attention à notre porte-monnaie. Même Mamie Nicole, bouchère pendant 40 ans, craquait complet pour l’adresse, « où on est servis rapidement ! ». Je ne sais pas si la viande est irréprochable mais en tout cas, je la trouve bonne et Mamie Nicole aussi (et pourtant, elle en a mangé des biftecks). A l’époque, j’avais 12 ans et je pouvais goûter de l’autruche, du bison, du kangourou, telle une aventurière du bout du monde alors que j’étais tout simplement dans le Buffalo de la zone commerciale de mon quartier. Et pourtant, c’est bien là-bas où j’ai pu tester une grande variété de viande, comparer les parties du boeuf, en savoir plus sur les spécificités du bbq. Bref, franchement, ça a fait une partie de mon éducation carnivore, j’avoue !

Buffalo Grill aujourd’hui

J’y retourne de temps en temps à la fois car je suis nostalgique de mes années d’enfance et que ça dépanne bien sur la route des vacances. La salade offerte est toujours là, les plats de viande toujours au RDV mais la variété est moins présente (en même temps, avec les débats que l’on connait sur la viande depuis 10 ans + les vegans qui nous envahissent). Mais les restos sont toujours là, toujours aussi sympas, bonne ambiance et sans chichis. Bref, si un jour vous hésitez avant de franchir le palier d’un Buffalo Grill, pensez à moi & LANCEZ-VOUS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *